Accueil >Sections >DGI Air France

PDV à la Maintenance

CE DGI JUILLET 2020

jeudi 30 juillet 2020, par Bureau national Sud Aérien .


Déclaration Sud Aérien (extrait) :

Les suppressions d’emplois vont venir amputer notre avenir. Nous espérions un projet de rupture, or c’est en fait encore plus de libéralisme et d’hypocrisie envers l’ensemble des salariés qui restent une « part variable d’ajustement ». L’économie de la décadence est en marche, sans perspective et sans repenser notre avenir ! Pour la DGI  , seul le maintien de tous nos actifs industriels et de nos compétences humaines nous permettront de rester attractifs et réactifs pour repartir. L’argent public injecté massivement dans la Compagnie aurait dû aboutir à la nationalisation d’Air France pour un pôle public de transport.

Division Entretien Avion DEA : postes supprimés.
Pas d’embauches de nos apprentis qui ont eu leur diplôme cette année. Sud Aérien a dénoncé l’attitude inadmissible d’Air France de ne pas embaucher nos jeunes. Pire, nous avons appris que la Direction à tendance à orienter nos apprentis sortants de leur formation vers « IGO Solution » l’entreprise de maintenance (Transavia, French Bee, Air caraïbes, payés à +50% de nuit). Bon courage pour trouver les prochains tuteurs pour former de nouveaux des jeunes (qui ne seront pas embauchés ou embauchés uniquement dans la filiale low-cost rivale de maintenance d’Air France). Les départs PDV concerneront surtout les fonctions supports, mais un « périmètre de solidarité » si le départ permet une mutation poste pour poste en provenance en provenance d’un périmètre ciblé par le PDV.
Toulouse : - 37 postes (principalement mécanos), avec cette baisse supplémentaire, la question se pose sur la pérennité du CIT ? Mutation volontaire des équipes AWACS dans le Sud si signature du contrat A330 MRTT avec l’armée. Aucun plan « B » si pas de signature avec l’armée.
Orly : Arrêt du MCC (Maintenance Control Center) Service contrôle d’Orly pour une centralisation sur Roissy. Mr D’Andréa indique que « le contrôle restera attaché à la Part M ».
Suite au transfert des lignes vers Transavia, Baisse de l’activité A320 en piste de l’ordre de 20 %.
Suppression de plus de 43 postes sur le HN3 et + de 15 postes sur YC dans les supports et les managers en piste et chantiers avions Orly. La production serait dans l’Ensemble 2 (périmètre de solidarité) donc uniquement s’il reste de la place … peu de chance donc de partir dans de bonnes conditions !

Piste Roissy : -20 agents (sur 32) du service QO (civière, lots de bord…) Sud Aérien a demandé une reconversion vers les métiers mécaniciens avion. Destruction du dispatch/managers, (-22 postes sur 40 présents) afin de déclasser ces métiers sur un niveau N5 (nouveaux super-leaders, et manager à pas cher !) … La Direction parle de « Team leader ».

Entrée en service des premiers A220 à l’automne 2021 sur Roissy (automne 2022 pour Orly).

Division Matériel et Services = 123 postes supprimés
Accélération des projets déjà initiés pour baisser les « coûts de structure ». Adaptation des compétences qui portera sur le développement de la polyvalence chez les techniciens des ilots de production touchés par une baisse de charges.
Sud Aérien a demandé une valorisation de cette polycompétence.

Division Moteurs
= 67 postes supprimés
Accélération du projet Single Roof à Orly mais 32 suppressions de mécaniciens Moteurs (MM.WR), le reste étant réparti sur les fonctions support Moteurs.
Comment parler de croissance de ce secteur rentable avec des effectifs en baisse ?

Secteur MOYENS INDUSTRIELS / RH
40 postes supprimés sur les fonctions RH.

  • 27 postes sur les moyens industriels, suppression du PCO site Sud (activité prise en charge par le PCIP), suppression des correspondants Clients site Sud, le service Permanence opérationnelle site Sud réparti sur d’autres services. Ces services sont essentiels pour garantir la continuité des métiers opérationnels, et amputer ces équipes aura des répercussions sur la production.

Pour Sud Aérien, ce projet de PDV à la DGI   vient amputer sur le long terme nos capacités industrielles. Comment dans ces conditions être prêt au rebond du secteur aérien ? Notre avenir n’est pas anticipé, ce PDV répond à une simple demande de « dégraissage » décidé par l’équipe Smith. Sûrement en vue de son futur super-bonus ! Si Sud Aérien trouve que certains anciens puissent partir avec des conditions meilleures en retraite est une bonne chose, nous regrettons que ces postes soient supprimés.
Pour ceux qui restent le message est : Débrouillez-vous avec votre charge de travail...


le tract en pdf ici

Voir en ligne : http://www.sud-aerien.org/IMG/pdf/c...

Mots-clés

Sur le Web

Il n’y a pas de site à cette adresse

SPIP | Copyright © 2002 - 2012 SUD Aérien.org | Conception et habillage snoopit31

Mentions légales| squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0